[Review] Italie: Histoire d’un mini Roadtrip

Depuis maintenant 4 ans, mes parents, mon frère et moi-même avons instauré une petite tradition qui nous permet de passer un peu de temps ensemble après les fêtes, puisque je vis à l’étranger et que les occasions de se voir se font rares.

Nous choisissons de concert une destination en Europe pour passer quelques jours en famille à la découverte de nouvelles contrées. 

Notre premier voyage, c’était Stockholm, puis Rome (voyage qui s’est fait sans moi puisque j’étais en Thaïlande !), ensuite Amsterdam et enfin cette année, l’Italie.  Nous partons en général au lendemain de Noel, l’esprit encore vaseux du lendemain de fête. L’Italie cette année, ce n’était pas juste un voyage dans une capitale, mais plutôt un petit road-trip. Nous sommes partis d’Aix-en-Provence en voiture, avons fait un arrêt imprévu avant la frontière, à Menton, ville que je rêvais de voir depuis longtemps puisque c’est le pays du citron, mon fruit préféré. D’ailleurs, aviez-vous remarqué que mon logo représente une fleur de citronnier? 😉

Nous avions grand faim, malgré nos foies encore engorgés de tant de victuailles (bien que le noël ait été végétal pour mon frère et moi-même), les bons vins et les desserts vegan ont fait leur travail.

photo (19)
Bûches Véganes et sans gluten: Coco mangue et poire chocolat.

Nous arrivons donc à Menton, sous le soleil bien évidemment, il ne pouvait en être autrement dans cette charmante ville de l’arrière-pays niçois, et je me laisse guider par mes parents qui nous amènent dans un petit restaurant traditionnel de la région.

A cet instant, j’avais déjà conclu ce pacte avec moi-même : Ne pas jouer la Vegan ostentatoire voulant à tout prix manger dans un restaurant déclaré au minimum comme étant végétarien. Il y a toujours une possibilité de se sustenter si l’on explique gentiment les tenants et les aboutissants d’un mode de vie végétalien. Les restaurateurs ne s’en accommodent pas toujours très bien, mais il faut essayer ! Cela permet de manger local, surtout en bordure méditerranéenne où les recettes naturellement végétales abondent. Cela vous permet également d’être plus flexible pour ceux qui voyagent avec vous. Le compromis est la clé. Et une bonne occasion de ne pas manger de tofu, mais plutôt des plats frais, de saison, et locaux.

brasserie

Nous voilà donc au restaurant Maison M&F, une brasserie située dans le centre de Menton.

C’est toujours un petit moment de doute lorsque j’ouvre le menu dans un restaurant à priori pas du tout végéta*ien. Mais là, bonne surprise : Tout est fait maison, et beaucoup de plats sont sans viande, sans poisson, sans produit laitier. Des plats simples et régionaux. Nous avons partagé une petite timbale de poivrons marinés absolument divine (les poivrons marinés étant l’un de mes péchés mignons).

Italie
Timbale de poivrons marinés

Puis des gnocchis maison accompagnés d’un pistou (qui est, pourrait-on dire, la variante Végane du pesto qui contient quasi systématiquement du fromage).

Italie

A recommander donc, particulièrement si vous êtes avec des omnivores qui ne veulent pas se priver 😉

Nous ne sommes bien évidemment pas repartis les mains vides…. Huile de mandarine, confiture de cédrat et de citron de menton… Tant de produits naturellement Vegan, ça fait plaisir ! Et tant pis pour l’excès de sucre!

Rentrons maintenant dans le vif du sujet : L’Italie !

A ma grande surprise, l’Italie est un pays très vegan-friendly et du fait de la grande consommation de blé (“la pasta”, si…) les intolérants au gluten sont très nombreux, en conséquence l’offre de produits et options sans gluten est très présente !

Petit cours d’italien : Sono Vegano pour les hommes et Sono Vegana pour les demoiselles : « Je suis végan(e) ». Senza glutine = sans gluten.

Italie
Petit déjeuner sans gluten (Muesli, biscottes) et vegan à l’hôtel

Nous continuons notre route vers le sud jusqu’à Gène. Tout au long de mon voyage en Italie, j’ai été surprise par la disponibilité des produits Vegan et sans gluten. Un simple « Sono Vegana », et le serveur vous explique ce que vous pouvez manger ou non, ou ce qui est “véganisable”, et oui ! Ils peuvent vous préparer beaucoup de plats végétariens sans fromage. De manière générale, je ne suis pas une grande mangeuse de pâtes, j’en ai mangé à 3 reprises car je m’attendais vraiment à manger quelque chose d’extraordinaire, mais je dois dire que j’ai été bien plus convaincue par leur façon de cuisiner et préparer les légumes… Grillés, avec des marinades, de l’huile d’olive, c’est clairement ce que je préfère !

Italie
Minestrone Vegan, croûtons sans gluten et légumes grillés

Je vous encourage vivement à aller dans les petites brasseries, cafés, petits restaurants qui sont une mine de petits plats maison et de saison… Il vous suffira de demander ce que vous pouvez manger !

Italie
Petite déception: un resto végé qui avait l’air chouette mais malheureusement fermé ! C’est le risque lorsque l’on voyage au lendemain des fêtes de fin d’année.

Avant de descendre vers Pisa, la belle ville de Pise, nous nous sommes arrêtés faire un tour aux Cinque Terre (Çinque Taere) Quelle beauté !

Italie

Italie

Ces cinq villages côtiers sont classés patrimoine mondial de l’Unesco, et on comprend pourquoi ! Là encore, de petits villages où il est tout à fait possible de manger Vegan, et/ou sans gluten…

Italie

Après ce court séjour, nous arrivons à Pise. Nous avons cru, à tort, que la seule attraction de la ville était sa célèbre tour. Que nenni ! La ville vaut en elle-même le détour, elle est mignonne, propre et ensoleillée (quelle chance !)

IMG_5005

La tour parait bien plus penchée en réalité qu’elle n’en a l’air sur les photos ! Monter en haut coûte bien trop cher, et n’inspire pas vraiment confiance. A vous de voir !

Une fois encore, vous pourrez vous régaler dans les nombreux petits restaurants, proposant souvent des pâtes fraîches parfois sans œufs (il suffit de demander “senza uovo” !) Si vous ne parlez pas l’italien, sachez que dans cette partie de l’Italie, la plupart des serveurs parlent français !

Italie

Le dimanche soir, alors que nous cherchions (presque désespérément, je l’avoue !) un endroit sympa pour nous sustenter, nous sommes tombés sur une petite pizzeria familiale. J’entonne alors mon éternel refrain « sono Vegana » à la tenante des lieux, qui me répond en italien « mademoiselle, nous parlons la même langue ». Comprenez : Moi aussi, je suis végane. Et de me faire une superbe pizza pleine de beaux légumes grillés. Le petit plus ? Les pizzaiolos qui travaillent la pâte à pizza devant vos yeux.

Le lendemain, direction la destination la plus attendue par tous : Florence !

Inutile de vous dire à quel point je suis tombée amoureuse de la ville. Raffinement, culture, architecture, art… L’emprunte de la célèbre famille des De Médicis est bien ancrée dans les pierres du Duomo (le dôme)…

Dont nous avons d’ailleurs gravi les 414 marches sans broncher ! Toute la ville, du moins la vieille ville est à parcourir à pied, n’ayez pas peur de marcher, rien n’est loin et tout est si beau… Nous ne sommes pas restés assez longtemps pour tout faire, mais le Duomo et le Campanil (le clocher) sont à ne pas manquer. Sous aucun prétexte ! Malgré les -3°, la tempête de neige et la queue (environ 1h30 même avec les tickets), nous l’avons fait !

Italie
Sorbet vegan au chocolat… Incroyable!

Côté ripaille, on sent bien l’empreinte de la ville raffinée justement : Beaucoup d’options, variées, des restaurants « santé », du snack au petit dej’ en passant par les burgers et plats plus élaborés, j’ai senti que les florentins étaient principalement sensibles à la thématique du blé, du local et du bio.

Italie

 

Je me suis longuement entretenue avec le propriétaire de « Veggy Days », une chaîne végéta*ienne italienne qui connait bien son sujet (et le monsieur avait du lait de millet que je n’avais encore jamais goûté !).

Petit déjeuner chez VeggyDays
Petit déjeuner chez VeggyDays

Il propose ce que lui-même consomme: Du local, bio, fair trade, fait le maximum pour que tout soit fait maison et de bonne qualité, pas d’utilisation de farine de blé mais une préférence pour la farine complète d’épeautre… Plutôt sympa, donc 🙂

IMG_5056

Veggy Days : Via S. Gallo, 75R, 50129 Firenze, Italie

Brac Libreria di Arte Contemporanea

Pendant une balade dans cette ville de lumière, nous sommes allés boire un thé/café dans une librairie adorable où l’on peut aussi se satisfaire de plats du jour et de gâteaux vegan et parfois sans gluten. Un charme dingue, des bouquins partout… Plutôt sympa comme endroit !

IMG_5096

Il y a une partie restaurant séparée de la librairie par un petit jardin d’hiver artistiquement décoré.

Brac Libreria di Arte Contemporanea: Via dei Vagellai, 18, 50122 Firenze, Italie

Panino Vegano

IMG_5124

Panino Vegano, c’est un bistro entièrement végétalien ET sans gluten. *Miraaaaacle*. Je parcours le menu en sachant que je vais pouvoir TOUT manger si je le souhaite. Quel sentiment étrange que celui d’avoir autant de choix ! L’atmosphère cosy vous invite à vous poser sur les tables en bois le temps d’un plat. Il y en a d’ailleurs plusieurs au menu du jour, et surtout des burgers plus alléchants les uns que les autres.  

Italie

Les burgers et moi ce n’est vraiment pas une histoire d’amour. Manger avec les doigts entre deux tranches de pain ce n’est pas mon truc, j’ai l’impression de ne pas voir ce que je mange… Mais je me suis laissée tenter : Du pain artisanal bio sans gluten (délicieux !!), des légumes grillés à souhait une mayonnaise maison au poivre absolument décadente sur un steak de légumes au curry… Imbattable !

Italie

Voilà un burger comme je les aime, qui déboooorde de légumes.Et le choix des légumes en accompagnement, j’approuve totalement!

Ils ont également des assiettes et desserts du jour, des jus et une philosophie admirable. A ne pas manquer !

La philosophie de la maison
La philosophie de la maison

Je ne suis pas une buveuse de café mais je me suis laissée tentée par un petit chocolat chaud avec un biscuit choco-cannelle (vraiment par gourmandise 😉 ) et encore une fois, MIAM !

IMG_5133

J’ai noté que dans la plupart des restaurants Vegan, ils ont une multitude de laits végétaux à proposer. Changer du lait de soja, c’est bien parfois 😉

Panino Vegano: Via Maurizio Bufalini, 19r, 50122 Firenze, Italie

Marché couvert (Mercato Centrale)

Les marchés, c’est pour moi une grande passion. Lorsque je visite une ville, un pays, c’est généralement ce que j’aime voir en premier. Les odeurs, les ambiances, les couleurs et les personnes s’y mélangent comme une ambiance éclectique et électrique. Les personnes se pressent, d’autres prennent leur temps, tous s’activent et discutent, nonchalamment ou passionnément. Les marchés sont pour moi un concentré de culture où le contact et la magie opèrent facilement.

Italie
Un risotto Vegan succulent!

J’aime y flâner, prendre des photos, poser des questions aux commerçants sur leurs produits, même ne parlant pas l’italien, on se comprend facilement. Souriez, acquiescez soyez intéressé et ils seront intéressants. Les italiens aiment vous faire découvrir leurs produits, vous expliquer pourquoi chez eux c’est bien meilleur que chez les voisins, il y a une effusion générale qui ne me laisse pas de marbre. Et puis le marché, c’est là où je trouve ma ressource numéro 1 : Les fruits et légumes !

(Le vin, aussi.) On y trouve des produits-phare, des produits rares et des explications sur comment les cuisiner, dans quelle région est-ce qu’on les cultive. Après avoir été en Italie et en Sicile, je peux vous assurer qu’ils ont des produits de la terre tout simplement remarquables. Moi qui ne mange jamais de tomate car je trouve cela trop fade (Où sont nos belles variétés anciennes ?) je me suis régalée à les croquer à pleine bouche lors de mes séjours en Italie et en Sicile. Incomparable !

IMG_5169

Ce marché est extra-ordinaire et comporte deux parties : Le rez-de-chaussée est consacré au marché à proprement parler. Fruits, légumes, fromages, vins, risottos, ribambelles de tomates et poivrons séchés, produits artisanaux, stands de Panettone et j’en passe des meilleures… Les odeurs se mêlent et vous envahissent les nasaux.IMG_5170

Le premier étage est un Food Court très moderne et pour autant accueillant et chaleureux. J’y ai trouvé moult livres sur le véganisme, et aussi sympathisé avec la créatrice (Marcella) de VEG&VEG, des Burgers végétariens et Vegan  absolument délicieux.

Italie

 

J’ai même eu droit à un échantillon gratuit ! Les italiens sont décidément très partageurs, pour mon plus grand plaisir !

IMG_5177

De manière générale, j’ai été totalement séduite par l’Italie, tant sur le plan historique, culturel que par les aspects culinaires. Des produits frais, du fait maison, des personnes à l’écoute de vos attentes et de vos besoins, les italiens mettent du cœur à l’ouvrage, et ça se sent. On y mange très bien, sain, coloré, local et de saison. Florence m’a naturellement particulièrement séduite mais il est possible de manger Vegan et sans gluten quasiment partout ! Il suffit d’expliquer vos attentes avec le sourire et vos vœux seront exaucés 🙂

BONUS: Mes bonnes adresses culturelles!

*La pharmacie Santa Maria Novella

Piazza di Santa Maria Novella, 18, 50123 Florence, Italie

IMG_5047

La plus vieille herboristerie de Florence: Le lieu est extraordinaire, le conseil y est précis et avisé. Vous trouverez une quantité de produits de très belle qualité, des plantes aux parfums, du thé aux liqueurs. Cette visite vaut VRAIMENT le détour. 

*Museo Galileo 

Piazza dei Giudici, 1, 50122 Florence, Italie

IMG_5142

Même si vous n’êtes pas féru d’histoire ou d’astrologie, il ne s’agit pas là d’un musée au sens le plus courant du terme, mais bien de la collection personnelle de la famille De Medici. Je ne saurais trouver les mots pour en parler, allez voir, c’est éblouissant de finesse, vous allez en prendre plein les mirettes. L’évolution de la médecine, de l’astrologie, des voyages en Mer… Non, vraiment, je ne saurais que trop vous conseiller d’aller vous y perdre quelques heures;)

*Le Duomo: La cathédrale de Florence, et le Campanile

Piazza del Duomo

Prenez le temps d’admirer cette sublime cathédrale au cœur de la ville. La visite est gratuite, et coûte environ 10€ si vous souhaitez voir la coupole (indispensable) et la crypte. 414 marches pour le Dôme, et 463 marches pour accéder à la coupole. Il y a des paliers, mais je le déconseille aux personnes soufrant de vertige ou claustrophobes, car les escaliers sont très exigus! Une fois arrivé en haut, c’est un sentiment tout particulier qui vous attend…

IMG_5111
414 marches vous séparent d’une vue imprenable sur la ville. Courage!

 

Et vous l’Italie, vous connaissez? 

2 thoughts on “[Review] Italie: Histoire d’un mini Roadtrip

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.