Chocolat viennois frappé (ou chaud!) (Vegan, cru, sans gluten)

chocolat crémeux à végétal et sans gluten, cru

Je ne sais pas comment c’est chez vous, mais j’ai parfois l’impression que Berlin est un peu la Bretagne allemande. Si un jour vous transpirez malgré les sandales et la jupe, le lendemain vous ressortez les écharpes et serrez bien fort votre thé dans vos mains froides et humides.

Non pas que ça me dérange, j’adore la Bretagne, Berlin et leur météo changeante. Quelles capricieuses!

Mais qu’il fasse chaud ou froid, il y en a un dont on ne se lasse pas: Le chocolat!

J’adore le chocolat chaud. Je n’en buvais presque jamais avant d’être végane car cela me rendait malade. Merci le lait de vache! 😉 Le cacao brûlant mais trop sucré qui vous laisse l’estomac lourd, très peu pour moi. Mais en découvrant les laits végétaux, et le cacao cru, alors là, LA, oui, le chocolat chaud a retrouvé sa place à ma table, au petit déjeuner et au goûter. Avec une petite tartine de Rawnella dont vous trouverez la recette sur le blog, je vous GARANTIS une sensation “cocooning de l’extrême”, mais sans les désagréments gastriques.

chocolat viennois

Puisqu’il faisait 27 degrés ce jour-là, j’ai sorti les glaçons, autant vous le dire. Mais la recette que je vais vous délivrer ici est réalisable aussi bien chaude que froide, avec les mêmes ingrédients, en fonction du temps. D’ailleurs, les ingrédients: Je vous parlais d’une base de lait végétal pour le chocolat chaud, mes préférés étant le lait d’amande, d’avoine et de noisette, le lait d’amande offrant un crémeux incomparable, l’avoine une onctuosité sans pareil, et la noisette qui donne cet arrière-goût praliné à votre boisson et vous fera très certainement sombrer dans la démence. Pour cette recette, en revanche, j’ai choisi les noix de cajou. Parce que ce sont les seules noix qui se transforment instantanément en lait, sans que vous ayez à filtrer le mélange, il n’y a donc pas d’okara, de pulpe, comme avec les autres noix. vous n’avez qu’à les faire tremper au moins deux heures avant de les mixer avec de l’eau, et le tour est joué! Le bonus, c’est que la consistance de votre chocolat sera bien épaisse et onctueuse, et donc semblable à celle des chocolats chauds à l’ancienne (dont la consistance rappelle celle du chocolat fondu… Vous me suivez?)

chocolat viennois

L’ingrédient star de cette recette, c’est quand même le cacao. Je le choisis en poudre et toujours cru, afin d’en conserver toute la finesse gustative ainsi que son amertume si caractéristique. Comme je suis une grande fan de chaï, ce mélange d’épices indiennes dont on se délecte à Berlin sous la forme de chaï latte, ou de chaï tea, ou même de truffes dont vous trouverez la recette sur mon blog, j’ai décidé d’épicer un peu le chocolat pour en faire un vrai dessert. Vous pouvez donc ajouter une demi-cuillère ou quelques pincées de massala chaï, ce mélange d’épices que l’on mélange à du thé noir sucré en Inde. Dans cette recette, j’ai simplement ajouté un peu de cannelle et de gingembre en poudre. La purée de noisette et l’extrait de vanille (que vous pouvez zapper) ajoutent un côté “sirop de caramel”, sans le sucre. Ah oui d’ailleurs, pas de panique, l’amertume du cacao est éclipsée par nos meilleures copines au super-pouvoirs sucrants: Les dattes! n’oubliez pas de les faire tremper au préalable (avec vos noix de cajou, par exemple).

Enfin, la crème de la crème: Comme tout viennois qui se respecte, un dôme de crème vient recouvrir la boisson, et l’on se pourlèche les babines à l’idée de plonger sa cuillère dedans. Il y a aussi les adeptes du “chocolat d’abord!” qui pourront s’en donner à cœur joie en plongeant une paille dans le verre ou, pour les amoureux de la version en tasse, ceux-là devront alors maîtriser la technique de la barrière labiale qui vous permettra de vous délecter du chocolat qui se cache sous la crème avec, en prime, une belle moustache de lait… de coco!

Chocolat Viennois cru
Serves 1
Pour un chocolat d'environ 50cl ou deux petites tasses
Write a review
Print
Prep Time
5 min
Prep Time
5 min
Pour le chocolat
  1. 50g de noix de cajou trempées au moins 2h
  2. 1 cuillère à soupe de purée de noisette
  3. 1 cuillère à soupe bombée de chocolat en poudre cru
  4. 4 dattes* trempées pendant quelques heures (je prends toujours des Mazafati) - plus si vous aimez votre chocolat bien sucré
  5. Quelques gouttes d'extrait de vanille (ou de vanille en poudre)
  6. 1/4 de cuillère de gingembre en poudre
  7. 1/4 de cuillère de cannelle
  8. Optionnel: Des super food! Pour moi un combo Maca + Guarana
Pour la crème coco
  1. 15cl de lait de coco réfrigéré, sans l'eau*
Topping
  1. Chocolat en poudre, cannelle, pépites de chocolat...
Instructions
  1. Pour la version froide: mettez tous les ingrédients dans votre blender* et ajoutez 4-5 glaçons + 20cl d'eau très froide, puis mixez jusqu'à ce que le mélange soit lisse et homogène
  2. Pour la version chaude: mettez tous les ingrédients dans votre blender et ajoutez 35-40cl d'eau bouillante (plus ou moins si vous le voulez plus liquide ou non) , puis mixez jusqu'à ce que le mélange soit lisse et homogène
  3. Pour la crème de coco, rien de plus simple: Sortez-la du frigidaire et mélangez-la au batteur ou au fouet dans un récipient froid jusqu'à ce qu'elle monte (environ 3 minutes). je l'ai ensuite mise dans une poche à douille pour un peu plus d'effet, mais vous pouvez la déposer directement sur votre chocolat
Notes
  1. *Vous pouvez remplacer les dattes par deux cuillères à soupe de sucrant liquide: nectar de coco, sirop d'érable, d'agave...
  2. *J'ai testé avec de la crème de coco et du lait de coco en brique: L'important est de ne pas mettre la partie liquide, et de battre le tout à la dernière minute, quand c'est encore froid!
  3. *Pour ceux et celles qui ne possèdent pas de Blender super-puissant: Ajoutez de l'eau glacée, vous pouvez toujours mettre des glaçons en plus au fond du verre avant de servir votre chocolat!
Lovely Veggie http://www.lovelyveggie.com/
 Voilà de quoi déguster un chocolat en toute saison! <3

2 thoughts on “Chocolat viennois frappé (ou chaud!) (Vegan, cru, sans gluten)

  1. Ces changements de temps, je ne crois pas que ce soit le propre de Berlin cette année! A Mayence, c’est la même chose, et même dans la même journée : ce week-end 26°C et grand beau, lundi pouf, 18°C, nuages et pluie… En tout cas, tu as raison, le chocolat, il n’y a pas de temps pour cela!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.