Pad thaï (Vegan, sans gluten)

pad thai maison vegan et sans gluten

Si vous me suivez depuis un moment déjà, alors vous savez probablement mon amour pour les plats asiatiques, particulièrement la cuisine thaï et tout ce qui est à base de riz (surtout le sticky rice mango, qui est sans conteste mon dessert préféré). 

Aujourd’hui, je vous parle d’un plat à base de riz sous forme de spaghetti: Le pad thaï, ou les nouilles sautées à la thaï. En 30 minutes chrono.

Le pad thaï est un plat traditionnel des plus connus en Thaïlande mais qui s’est également le plus exporté à l’international. Dans sa variante traditionnelle, il comporte des œufs et souvent de la viande et/ou des crevettes et de la sauce de poisson. Il contient également du tofu, parfois de la pâte de tamarin, qu’il est facile de trouver en bouteille dans la plupart des magasins asiatiques. La cuisine thaï est un savant équilibre de saveurs sucrée (ici avec le sucre roux), salée (avec la sauce soja), acide (grâce au jus de citron vert) avec une pointe d’amertume également (retrouvée dans la sauce tamarin).  Les cuissons sont souvent rapides, au wok, et, selon mon expérience culinaire du pays, plutôt huileuses. Je me suis goinfrée de fried rice & vegetable pendant trois mois lors de mon dernier séjour, et croyez-moi j’ai pris du cuissot 😀

plat nouilles sautées rapide facile sain

Il y a mille et une façons de faire un pad thaï, et tout comme la tarte aux pommes normande de mamie Jeanette, chacun a sa propre recette. Mais le point clef du pad thaï, c’est la cuisson des nouilles: celles-ci ne doivent être ni trop dures ni trop cuites au risque de partir en charpie. Lorsque vous préparez les ingrédients de votre pad thaï, il faut les laisser tremper dans un grand volume d’eau (pas trop chaude). Lorsque vous les mettez dans la poêle, elles ne doivent pas être trop molles, mais plutôt souples, et gonflées d’eau. J’utilise volontiers un peu d’eau de trempage pour que le pad thaï ait un côté plus crémeux. 

Vous pouvez ajouter les légumes de votre choix, je vous conseille des légumes qui nécessitent peu de cuisson ou qui gagnent à rester croquants, afin d’obtenir un jeu de textures en bouche intéressant. Ce que je préfère: des carottes coupées en fin bâtonnets, des haricots verts asiatiques, des épinards frais ou des Morning Glory, que j’ai du mal à trouver en Europe, ou encore du radis blanc par exemple.

pad thai vegan sans gluten

Pour ce qui est des épices, plusieurs solutions: Vous êtes très frileux-se, alors optez pour de simples poivrons rouges découpés en bâtonnets. Si vous aimez corser un peu les choses, ajoutez un petit chili frais, ou une cuillère à café de chili en poudre. Personnellement, j’utilise les deux précédents ainsi que de la sauce pimentée Sambal Oelek au moment de servir. 

Dans cette recette, j’utilise du tofu frais trouvé lui aussi en épicerie asiatique. Malheureusement, il est difficile d’en trouver en rayons bios. Vous pouvez très bien prendre n’importe quel tofu cependant! le tofu lacto fermenté est parfaitement adapté à cette recette, puisqu’il a lui aussi ce petit côté acidulé qui relève le reste des saveurs sucrées-salées. Si vous optez pour du tofu frais, n’oubliez pas de le presser légèrement dans un linge propre afin d’en retirer le liquide et d’obtenir ainsi une consistance plus ferme à la cuisson. Je le couvre d’un peu de farine de riz, qui va créer une petite couche croustillante à la cuisson. Ce n’est cependant pas une obligation ! 

La liste des ingrédients peut paraître longue, mais tous ne sont pas obligatoires dans la recette. Vous pouvez tout à faire improviser avec les restes de votre frigo! La recette en elle-même comporte peu d’étapes et peut être réalisée en 30 minutes.

Je mets toujours de la coriandre fraîche en fin de cuisson et en décoration au moment de servir, vous pouvez zapper cette étape si vous n’aimez pas cela, ou utiliser un peu de basilic thaï par exemple. 

Astuce gourmande: des oignons frits, des cacahuètes hachées (ou des noix de cajou grillées) et un bon trait de jus de citron vert avant de déguster! 

Imprimer la recette
pad thaï
Temps de Préparation 15 minutes
Temps de Cuisson 20 minutes
Portions
personnes
Ingrédients
Temps de Préparation 15 minutes
Temps de Cuisson 20 minutes
Portions
personnes
Ingrédients
Instructions
  1. Commencez par faire tremper vos nouilles de riz dans un grand volume d'eau chaude (mais pas brûlante) Dans un bol, préparez la sauce: Versez le tamari, la pâte de tamarin, le vinaigre de riz, l'huile de sésame, et le sucre et mélangez bien. Réservez.
  2. Coupez votre tofu en cubes et mettez-le dans un saladier avec la farine de riz. Mélangez bien à l'aide d'une grande cuillère afin que le tofu soit recouvert de farine. Dans une poêle bien chaude, versez une bonne cuillère à soupe d'huile végétale et faites revenir le tofu à feu vif pendant environ 7 minutes, jusqu'à ce qu'il soit doré. Réservez.
  3. Émincez l'oignon, l’échalote et hachez l'ail finement. Faites-les revenir avec une cuillère à soupe d'huile végétale pendant quelques minutes à feu vif. Ajoutez vos nouilles légèrement égouttées, remuez. Ajoutez la sauce et mélangez-bien. Ajoutez les légumes de votre choix et faites revenir quelques minutes à feu moyen avant d'ajouter le chili (frais ou en poudre), l'oignon vert émincé, la coriandre et les pousses de soja.
  4. Finissez la cuisson en ajoutant le tofu et servez immédiatement avec des cacahuètes hachées et un trait de citron vert. Ajoutez de la sauce pimentée à votre convenance!
Partager cette recette

2 thoughts on “Pad thaï (Vegan, sans gluten)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *